Swipe to the right
    Des stars de cinéma aux sports d'hiver

    High Speed Tracking en utilisation permanente dans les Alpes

    Les installations skiMovie de Skidata, skiline.cc et skiMovie permettent de tourner des vidéos de vacances d'un genre bien particulier : À ce jour, sur dix pistes en Autriche, les skieurs et les snowboarders peuvent, sur demande, se faire filmer automatiquement pendant leur descente. On peut ensuite télécharger le film ou l'envoyer comme lien à ses amis.

    18.09.2016 07:23:25

    Ça vous intéresse ? Rendez-vous alors tout simplement sur une station de ski avec skiMovie, inscrivez-vous à skiMovie, passez le tourniquet et godillez. Non seulement la durée exacte de la descente est mesurée mais, en plus, une vidéo est tournée avec le skieur dans le rôle principal. Celui-ci peut ensuite s'identifier sur son compte skiline.cc personnel et regarder tous ses skiMovies y compris ses temps en saisissant son numéro de forfait. C'est alors à chacun de décider s'il veut analyser la vidéo afin d'améliorer sa technique ou s'il veut juste la conserver comme un beau souvenir de vacances réussies. En descente, souvent considérée comme la discipline reine des sports de montagne, les professionnels peuvent atteindre des vitesses allant jusqu'à 150 km/h.

    La plupart des utilisateurs des installations skiMovie n'iront probablement pas aussi vite mais des vitesses de plus de 100 km/h ne sont pas non plus rares – en fonction du goût du risque. Cela pose un réel défi à la technique en place car, si le tracking est trop lent, les caméras ne filment que le nuage de neige mais plus le skieur. En même temps, cette technique doit aussi être bien protégée des intempéries et des températures en-dessous de zéro afin de garantir un bon fonctionnement sans entretien. Effectivement, en pleine saison de sports d'hiver, des pannes peuvent engendrer des frais importants quand elles obligent à mettre l'installation hors service pour maintenance.

    Cœur du système : les tourelles eneo

    Les systèmes à bascule/ inclinables d'eneo de type VPT-651 constituent le cœur de l'installation, non seulement pour leur champ de tournage illimité ou leur câblage dissimulé, mais aussi parce qu´ils atteignent des vitesses allant jusqu'à 100° par seconde ce qui permet ainsi le tracking grande vitesse. De hautes exigences ont été posées à ce tracking car le domaine de la dynamique va de très « agressif » à très lent, ce qui nécessite un échange de données continu avec l'ordinateur central sur le positionnement actuel et le positionnement idéal des deux axes PAN et TILT. Cet échange de données se fait toutes les 25 millisecondes. Un média-converteur traduit alors les signaux de commande RS-485 du VPT-651 en signaux IP. Ceux-ci sont transmis à l'ordinateur central indépendamment du flux vidéo de la caméra afin de garantir une performance aussi haute que possible.

    Tracking automatique

    Le tracking automatique est réalisé par un système de gestion
    basé sur ordinateur qui a été exclusivement développé pour les installations skiMovie. Dans chaque installation skiMovie, un ou deux systèmes sont mis en moyenne en place. Franz Holzer, responsable de skiMovie chez Skidata, est convaincu de la qualité du système : « skiMovie permet de se remettre l'expérience du ski en mémoire après une super journée sur la piste. skiMovie est bien plus qu'une simple vidéo privée, c'est une forme de marketing créative entièrement nouvelle : c'est un beau souvenir pour les skieurs et cela apporte de nouveaux clients et de nouveaux sponsors pour les stations de ski. »

    Avec les installations skiMovie, il n'y a pas que les sportifs qui y gagnent. Elles offrent aussi de nombreux avantages aux exploitants des stations de ski : ces clips vidéo rendent la station plus connue puisqu'ils font souvent le tour du monde grâce à YouTube, étant donné que les sportifs y chargent souvent leurs films. Par ailleurs, on peut également « alléger » certains remonte-pentes de manière ciblée en montant une installation skiMovie sur une piste un peu moins fréquentée.