Swipe to the right
    PNR à bord : des enregistreurs réseau eneo utilisés dans des applications maritimes de sécurité

    En matière d'électronique embarquée, la société Boat Electrics & Electronics Ltd. (BEE Ltd.) est le prestataire de premier choix pour l'entreprise North Sea Logistics (NSL), l'un des principaux fournisseurs de services logistiques maritimes pour les parcs d'éoliennes en mer, installés au large des côtes britanniques. Dans les installations de vidéosurveillance situées sur les catamarans de service de NSL, les techniciens de BEE Ltd. privilégient l'utilisation d'enregistreurs réseau de la série PNR eneo.

    Le nombre des parcs d'éoliennes a fortement augmenté ces dernières années dans les eaux qui entourent la Grande-Bretagne. Les ingénieurs et techniciens responsables doivent avoir accès toute l'année aux turbines éoliennes et ce, dès la phase de construction, alors que les turbines sont ancrées dans le sol marin, et par la suite, dans le cadre des inspections et travaux de maintenance effectués à intervalles réguliers.

    Lors de la maintenance d'installations en haute mer, la sécurité et l'efficacité sont deux facteurs décisifs. En règle générale, les techniciens sont amenés sur place sur des bateaux spéciaux, appelés « catamarans de service de niveau 1 pour parc éolien », comme ceux qu'utilise l'entreprise de logistique North Sea Logistics (NSL).

    Il s'agit de bateaux particulièrement légers avec une coque en aluminium et une proue plate qui est pressée contre la tour de la turbine éolienne lors de l'amarrage. Ces bateaux maintiennent leur position même lorsque la mer est agitée, pendant que les techniciens quittent le bateau. Le prix de ces bateaux spéciaux à haute vitesse se situe entre 2 et 3 millions de livres. Ils peuvent transporter jusqu'à 12 passagers, trois membres d'équipage et une quantité considérable de matériel. Avec leur classification en service de niveau 1 pour parcs éoliens, ils satisfont aux normes de sécurité sévères de la société de classification internationale DNV-GL Maritime. À ceci s'ajoute leur stabilité et leur manœuvrabilité qui en font des équipements parfaits pour ce type d'application logistique.

    Une fois le bateau amarré, le technicien parvient sur une plateforme via une échelle. Cette plateforme se trouve à environ 8 m au-dessus du niveau de la mer. C'est là que se trouve l'entrée de l'installation. La plupart des éoliennes modernes sont équipées d'un ascenseur situé à l'intérieur de la tour, qui permet au personnel d'accéder à la génératrice et à d'autres zones de fonctionnement importantes. Il n'est pas rare que les parcs d'éoliennes en haute mer comptent quelque 100 éoliennes et s'étendent sur une distance de 10 miles en haute mer, si bien que deux à trois bateaux de service sont utilisés 24 h sur 24 pour chaque installation.

    La société BEE Ltd. qui possède des succursales dans les ports d'Irvine, Kip, Argyll et Cowes, offre des services complets tels que l'installation et la maintenance des systèmes électroniques pour les catamarans de parc éolien et autres types de bateaux. Parmi ces systèmes embarqués figurent des systèmes de radar et de navigation, des systèmes de cartes satellite, la technologie sonar, des systèmes de communication radio et de vidéosurveillance. Ces derniers servent aussi bien à la sécurité physique qu'à la protection de la vie et de l'intégrité physique de l'équipage et des passagers.

    « Les caméras vidéo IP surveillent la salle des machines, ce qui correspond au catalogue des exigences relatives aux bateaux équipés de salles de machine sans équipage », explique Matt Davy de BEE Ltd. « Par ailleurs, les 10 caméras installées couvrent le pont avant et le pont arrière, les côtés bâbord et tribord et les zones réservées aux passagers. Pour cette application de vidéosurveillance maritime, la priorité absolue est accordée à la santé et à la sécurité. Il est également important que le capitaine ait une vue d'ensemble en temps réel de toutes les parties du bateau depuis le pont. Il va de soi que la vidéosurveillance assure également la sécurité lors de l'amarrage du bateau au port. »

    Un enregistreur réseau PNR-5316 eneo, équipé d'une mémoire de 6 To et du logiciel de gestion iRAS, permet l'affichage en direct des flux de la caméra sur les écrans de bord du catamaran, si bien qu'aucun écran de vidéosurveillance supplémentaire n'est nécessaire. L'enregistreur PNR enregistre le flux vidéo 2 mégapixels de chaque caméra en Full HD, temps réel et sur une période de plus de 31 jours. La lecture du matériel vidéo enregistré est bien entendu également réalisée sur les écrans installés à bord.

    Matt Davy : « Les catamarans sont équipés au préalable de caméras de la marque Panasonic. C'est la raison pour laquelle, les enregistreurs eneo sont intégrés à l'aide du protocole ONVIF. Ce processus s'est déroulé sans aucun problème et les appareils fonctionnent en toute fiabilité L'installation proprement dite s'est avérée tout aussi simple grâce aux commutateurs PoE intégrés et au serveur DHCP. En outre, les systèmes de vidéosurveillance sur les bateaux ne doivent pas seulement être particulièrement fiables, ils doivent également être de forme compacte en raison du manque chronique d'espace. Avec ses dimensions de 62 x 300 x 232 mm, l'enregistreur PNR compte parmi les plus petits enregistreurs vidéo numériques disponibles actuellement, ce qui fait de lui le candidat idéal pour les applications maritimes de ce type. La société BEE Ltd. est entièrement satisfaite de la performance, de la fiabilité et de l'intégration efficace des enregistreurs de la série PNR d'eneo et continuera certainement à les utiliser pour des applications similaires. »