Vidéosurveillance dans les établissements scolaires

    Vidéosurveillance dans les établissements scolaires

    Solutions pour les établissements scolaires: La technique de surveillance vidéo des établissements scolaires doit être montée hors d'atteinte ou alors être équipée d'une protection anti-vandalisme

    La surveillance vidéo dans les écoles est sujet à polémique et elle n'est pas facilement réalisable – étant donné qu'un grand nombre de questions sur la protection des données doit être pris en compte. Mais, si l'on observe uniquement les dégâts causés par le vandalisme dans les écoles, il est alors évident qu'il s'agit d'un sujet important. Rien que le district de Darmstadt-Dieburg dépense 120 000 euros chaque année pour remplacer les vitres de ses écoles qui ont été volontairement brisées. Mais le vol d'ordinateurs, de moniteurs et de projecteurs, ainsi que la violence entre élèves sont également à l'ordre du jour dans de nombreux établissements scolaires. Un grand nombre d'exemples a montré que la surveillance vidéo est très dissuasive: Le vandalisme et les vols ont disparu après l´ installation de ces caméras.

    À l'extérieur, des caméras à haute résolution ont été installées, dans un design de type Boxed classique, protégées contre les intempéries par un boîtier. On peut également opter pour nos caméras protégées dans des boîtiers pare-balles. Les caméras sont montées en hauteur sur le bâtiment, leur donnant ainsi une bonne vue d'ensemble, tout en les rendant inaccessibles. Qui craint cependant que ces caméras puissent être victimes d'actes de vandalisme peut préférer les modèles de nos caméras dômes, assurant une protection optimale et non seulement contre les intempéries. Celles-ci sont disponibles en dômes Fixed ou, si l’on souhaite une plus grande flexibilité, en dômes PTZ.

    S'il y a beaucoup d'allers et venues dans la cour et dans les couloirs (peu avant le début des cours par exemple ou pendant la récréation), l'enregistrement est alors permanent. Pendant les heures de classe, l'activité diminue nettement, si bien que l'on peut choisir un mode d'enregistrement qui ne démarre qu'après avoir détecté des mouvements. Étant donné qu'à la fin des cours, on constate une présence très faible, voire nulle, dans la cour et dans les couloirs, on peut alors passer à une surveillance commandée par mouvements, ce qui réduit les besoins en mémoire. Ce passage ne se fait pas manuellement mais bien sûr automatiquement, conformément à une plage horaire définie.

    À l'extérieur

    Les points névralgiques de la zone extérieure doivent être définis individuellement. Si les vols de vélos, par exemple, sont à l'ordre du jour, on devra alors surveiller l'emplacement de stationnement correspondant. D'autres points sont le parking des enseignants, les entrées et la cour de récréation.

    Protection Anti-vandalisme

    Étant donné que les caméras placées à l'intérieur de l'école sont faciles d'accès (selon la hauteur du plafond), on utilise ici des caméras dômes qui sont bien protégées contre les attaques de vandalisme et résistent même aux coups violents sans être endommagées. Selon les exigences, on peut choisir entre les modèles à haute résolution ou les versions à résolution PAL. Ici, la surveillance se concentre sur les couloirs et les zones d'entrées afin que les cours se déroulent en toute tranquillité dans les salles de classe, sans que l'on ait le sentiment d'être observé.