Vidéosurveillance dans les banques

    Vidéosurveillance dans les banques

    Les solutions pour le secteur de la finance: La surveillance vidéo est clairement réglementée par l'association des organismes professionnels (directives VBG)

    Il va de soi que les exigences posées aux surveillances vidéo dans les banques sont particulièrement hautes. Aujourd´hui, on utilise une technique de surveillance vidéo non seulement pour prévoir les attaques à main armée, le vandalisme et les cambriolages qui ont lieu en général de nuit ou pendant le week-end, quand le personnel n'est pas sur place, mais aussi pour empêcher les manipulations sur les distributeurs de billets.

    La mise en place d'un « système visuel de surveillance des locaux » , dans les instituts bancaires qui reçoivent et distribuent des billets de banque, est clairement réglementée par les directives de l'association des organismes professionnels (VBG). Ces directives ne réglementent pas seulement le fait qu'il faille installer une surveillance vidéo mais aussi les exigences minimum que sa technique doit remplir. On ne pourrait exposer ici ces exigences en détails car elles vont de l'angle de la caméra, à la durée de l'enregistrement en passant par la résolution. L'ensemble des caméras utilisées doit être certifié conforme à ces directives.

    À l'extérieur, la sécurité est assurée par des caméras à haute résolution, protégées des intempéries par des boîtiers adéquats et qui ont tous les côtés du bâtiment dans leur champ de vision.

    L´utilisation des caméras plug&play dans des boîtiers pare-balles évite efficacement le sabotage, étant donné que le câblage caché rend toute manipulation (par exemple arrachement d´un câble) nettement plus difficile, voire impossible. En raison de la sensibilité de l'emplacement d'utilisation, nous vous recommandons de monter des caméras ayant une haute résolution, si possible dans le domaine du mégapixel. Elles pourront rendre avec la plus grande netteté même les plus petits détails. Le logiciel Zelaris, certifié DGUV (assurance accident des organismes professionnels allemands) et déjà utilisé par la Commerzbank pour la surveillance centralisée de l'ensemble de son réseau de filiales à Francfort sur le Main, est optimal pour gérer les signaux vidéo.

    À l'intérieur

    À l'intérieur, l'ensemble des guichets est surveillé. Pour un supplément de sécurité, quatre autres caméras surveillent l'ensemble des files d'attente. La caméra placée dans la salle de conférence attenante n'est pas indispensable et, pour des raisons de discrétion, il est possible de renoncer à son installation.

    Les distributeurs de billets

    Dans ce domaine, notre attention s'est particulièrement concentrée sur la zone d'entrée où se trouvent les distributeurs de billets. Ces dernières années, les manipulations ont augmenté dans ce secteur, et c´est pourquoi les directives des organismes professionnels recommandent de poursuivre particulièrement la surveillance du foyer. C´est là que les dévaliseurs de banques mettent et retirent éventuellement leurs masques, d´où la possibilité de leur identification. Les distributeurs sont surveillés des deux côtés afin de pouvoir démasquer immédiatement toute personne effectuant des manipulations illégales mais aussi pour donner aux clients un sentiment de sécurité.